La destination luxe, mode, beauté, lifestyle
SPÉCIAL MODE
DISSIDENCE CRÉATIVE, UNE ODE À LA LIBERTÉ

Février 2020 |
Décryptage de la tendance phare de la saison

La tendance à la loupe

Colorées et décomplexées, les collections printemps-été 2020 encouragent la fantaisie et font preuve d’une liberté de ton où l’individualité s’exprime dans les grandes largeurs. Inclusives, redoutablement fun et libérées, les silhouettes des podiums de la saison laissent libre cours à notre imagination tout en foisonnant de propositions inédites. Ainsi les classiques sont revisités et prennent leur source dans les années 80.  Un seul mot d’ordre, amusez-vous !

tendance homme couleur bleu
Tendance denim femme

Chemise, Jupe, Bottines et sac ALEXANDER WANG, Boucles d’oreilles ACCENTUATE.

Couleurs pop

Subversives, les tendances estivales autorisent toutes les excentricités. Au croisement de ces univers hétéroclites convergent la couleur, le fil conducteur pop de la saison. Toniques le rouge (corail), le vert (menthe) et les déclinaisons de fluo font bon ménage et s’assemblent dans une cacophonie chromatique où émergent des imprimés repensés. La silhouette est quant à elle oversize et exprime sans biais cette nouvelle féminité extravertie et totalement assumée. À l’arrivée, on ne s’interdit rien, les sneakers font la paix avec le tailleur extra large, tandis que le trench couvre de son voile monochrome des ensembles qui osent tout !

tendance rose

Sac ALEXANDER WANG, T-Shirt MISBHV, Robe IN THE MOOD FOR LOVE

Tendance pour elle

Robe TARA JARMON, Bracelet AU PRINTEMPS PARIS, Sac Pigalle AU PRINTEMPS PARIS, Cuir de Vachette, 165 €.

Nouvelles proportions

Oubliez tout ce que vous savez et fuyez les diktats, la saison printemps-été encourage la désobéissance sous l’impulsion d’une vision mode globale qui mixe les codes arty et design. Genderless ou presque la mode estivale s’annonce haute en couleurs (vert gazon, bleu cobalt, orange et citron…) en faisant fi des coupes (plutôt larges) et des codes conventionnels. Via une nouvelle conception de la masculinité, les créateurs dessinent les contours d’un néo-dandysme digital pop et décalé qui joue la carte du contraste sans peur du ridicule. En pratique ? Les trenchs sont immenses et déstructurés, les prints exagérés et les couleurs saturées.

 

tendance homme jaune

Chemise BRUMMELL, 70 €. Bob KANGOL , 49€

tendance homme dissidence créative

Pull ANTIDOTE, 420€. Pantalon AFTERHOMEWORK, 390€. Chaussures MAISON MARGIELA, 360 €